Après Marseille, c’est au tour de Nantes de déployer les capteurs de l’observatoire des ondes.

 

A l’initiative de l’Agence Nationale des Fréquences et en collaboration avec la ville, les 3 premiers capteurs de l’observatoire des ondes ont été déployés dans les rue nantaises afin de permettre aux riverains de connaître l’évolution de leur environnement électromagnétique. A l’aube du déploiement de la 5G, ce déploiement réalisé sous la forme d’un pilote, apporte une réponse transparente aux questionnements sociétaux liés à l’exposition électromagnétique.

 

Plusieurs villes vont suivre

 

Initié à Marseille puis Nantes, le déploiement va se poursuivre dans 3 autres villes françaises avec pour objectif d’avoir une première idée de l’impact de l’allumage de la 5G sur les niveaux d’exposition.

Vous souhaitez partager cet article ?